PES 2015

PES 2015 (Pro Evolution Soccer)

Le retour en force de Pro Evolution Soccer

PES 2015 revient sur le devant de la scène avec tout un lot de nouveautés pour concurrencer FIFA sur le terrain du meilleur simulateur de football. Lire la description complète

Les plus

  • Gameplay finalement convaincant
  • Excellente réactivité des commandes
  • Rythme de jeu raisonné
  • Physique du balon convaincante
  • Atmosphère réussie

Les moins

  • Certaines animations à revoir
  • Menus à moderniser
  • Moins de licences par rapport à FIFA
  • Les accélérations des joueurs sont encore à améliorer

Excellent
9

PES 2015 revient sur le devant de la scène avec tout un lot de nouveautés pour concurrencer FIFA sur le terrain du meilleur simulateur de football.

Le gameplay a été amélioré, les animations sont plus fluides, tandis que la physique et les tirs ont été affinés en termes de réalisme. Le jeu collectif a plus d'importance, l'intelligence artificielle est brillante et le style de jeu de chacune des équipes est reproduit fidèlement. Les graphismes de Pro Evolution Soccer 2015 offrent un niveau de détail convaincant et la modélisation, très aboutie, parvient à créer une ressemblance physique impressionnante des joueurs. Quant à l'ambiance des stades, on s'y croirait!

Compétitions pour tous les goûts

Pro Evolution Soccer 2015 se décline en plusieurs modes de jeu: rencontres amicales, compétitions continentales, multijoueur en ligne, Master League, Become a Legend et le tout nouveau My Club, une modalité de jeu en ligne qui rappelle, dans les grandes lignes l'Ultimate Team de FIFA.

Le jeu a acquis des licences pour les principales compétitions internationales, telles que la Champions League, l'Europa League, la Supercoppa Europea ou encore la Coppa Libertadores, alors qu'il claudique un peu en ce qui concerne les différents championnats. En effet, certaines ligues sont entièrement représentées tandis que d'autres sont seulement partielles.

Pour ceux qui en sont à leurs premières armes ou qui veulent améliorer leurs habilités techniques, PES 2015 met à disposition un excellent mode Training, qui met à l'épreuve votre habilité avec le "joypad" au travers d'une série d'entrainements et de défis qui ne sont pas sans rappeler les skill games de FIFA.

Nouvelles sensations, pad en main

Sur le plan des contrôles, l'édition 2015 n'apporte pas de différentes criantes par rapport à PES 2014, mais la meilleure réactivité et les nouvelles animations offrent des sensations inédites durant le jeu.

Les mouvements des footballeurs sont plus crédibles même si, dans certains cas, ils semblent un peu lents et compliqués. Les dribbles sont très soignés et certains mouvements particuliers sont véritablement aboutis. En revanche, la vitesse de déplacement des joueurs ne convainc pas totalement.

La nouvelle physique du ballon restitue par contre des trajectoires plus réalistes, abandonnant cet effet "boule de bowling" qui minait le jeu dans le cadre des précédentes éditions.

Le rythme de jeu est plus raisonné et, à la différence de FIFA 15 qui permet souvent des actions solitaires avec les joueurs les plus rapides et les plus forts techniquement, la manoeuvre se déroule selon des rythmes plus lents, favorisant un vrai jeu collectif.

PES 2015 consolide son excellent système de création et de gestion des tactiques et des stratégies, ajoutant la possibilité de programmer un schéma de jeu sur la base d'un moment spécifique du match: une tactique pour le début de la rencontre, une autre pour les cas de possession du ballon et une troisième lorsque le ballon est en possession de l'adversaire: une vraie joie pour les stratèges du ballon rond.

L'intelligence artificielle représente l'un des points forts du jeu. L'équipe commandée par la CPU n'est jamais banalement prévisible et contruit ses actions avec bon sens et logique. En outre, elle est capable de varier son attitude tactique sur la base du résultat et du temps de jeu restant.

L'une des choses qui m'a plu le plus dans Pro Evolution Soccer 2015 a été la capacité de Konami à reproduire fidèlement tous les styles de jeu des grands clubs. Par exemple, le Barcelona joue un tiki-taka obsédant, le Real de Madrid exploite vitesse et contre-pied, la Juventus agresse et presse son adversaire, le Bayern mise sur la force et l'imprévisibilité et l'Atletico Madrid sur un jeu purement défensif. Parfois, on a vraiment l'impression d'assister à un match de foot!

Un stade dans votre salon

Le nouveau PES 2015 offre une graphique fluide et de grande qualité. La ressemblance physique des joueurs les plus connus est incroyable. Par contre, pour les joueurs de "deuxième catégorie", c'est moins le cas, mais es détails en bord de terrain sont réalisés avec un soin extrême.

L'ambiance de stade est exceptionnelle, les chants reprennent la réalité et l'intensité de participation du public varie en fonction de l'évolution des actions. Cette forte participation des tribunes contribue de manière substantielle à créer une atmosphère unique. Et si vous avez une installation audio de bon niveau, vous vous sentirez décidément comme au stade!

La course poursuite avec FIFA touche-t-elle à sa fin?

Le verdict est clair: PES 2015 est un grand simulateur de football.

Les progrès accomplis par Konami sont notables et nous nous retrouvons devant un produit supérieur aux attentes. Bien entendu, le jeu n'est pas encore parfait, le nombre des licences est inférieur à celui de FIFA, les menus ne semblent pas non plus des plus modernes, quelques animations ne sont pas totalement convaincantes et les gardiens de buts ont des hauts et des bas.

Mais il s'agit de détails qui, dans l'ensemble, ne remettent pas en cause le jugement final: Pro Evolution Soccer 2015 est un simulateur solide, vraiment plaisant à jouer et disposant d'une atmosphère extraordinaire.

La distance qui le sépare de FIFA s'est réduite à trois fois rien, les deux jeux ayant des qualités et des défauts. Mais si, jusqu'à l'an dernier, le titre signé EA était le roi incontesté de la catégorie, cette année PES vient le talonner Bravo Konami!